Pêche au leurre

La pêche au leurre, nécessite ne nombreuses compétences techniques pour ce qui est la pratique de la pêche sportive jusqu’à la capture de poissons carnassiers. Effectuer le montage d’une mouche artificielle ou d’un appât, un nœud, bien choisir le leurre, armer le leurre, bien lire et étudier cartographie, bien positionner le bateau, choisir l’emplacement de pêche idéal sur une jetée ou une plage, opérer le ferrage d’un poisson et le mettre à l’épuisette sont entre autres les compétences techniques nécessaires pour effectuer ce genre d’activités.

En quoi consiste la pêche au leurre?

Véritable technique de prospection, la pêche au leurre permet de couvrir très aisément de grandes surfaces pour la recherche et la capture de poissons mordeurs. Trois aspects sont à retenir en ce qui concerne la pêche au leurre : l’aspect du leurre, la profondeur de nage et l’animation. En effet il est indispensable de se munir d’un leurre non seulement attirant pour le poisson recherché, mais comportant également des signaux visuels et vibratoires attractifs pour ce dernier. C’est la profondeur de nage qui guidera le choix du type de leurre (avec ou sans bavette) pouvant descendre à la profondeur qu’il faut pour aller chercher le type de poisson désiré là où il se trouve.

L’animation regroupe l’ensemble des mouvements et animations sonores effectuées par le leurre pour attirer le poisson; en clair est la façon dont le pêcheur anime son leurre, le fait bouger, lui donne une allure cohérente et attractive pour le poisson.

peche au leurre

Les différents types de leurres

Pour effectuer la pêche au leurre, on dispose des leurres de surface et des leurres à bavette. La spécificité des leurres de surface est qu’ils se lancent loin parce qu’ils ne sont pas équipés pas de bavettes susceptibles d’empêcher leur pénétration dans l’air et également grâce à leur forme aérodynamique. Vous pourrez ainsi avec ce type d’outil atteindre sans grandes difficultés des postes éloignés (ils passent partout sans s’accrocher et restent en surface), ou tout simplement pour plus de discrétion pêcher en retrait, permettant ainsi de visualiser les suivis et les attaques. On retrouve dans cette catégorie de leurre, les stickbait (leurre de forme allongée sans bavette pour pêcher en surface), les popper (Leurre de surface à tête creusée, biseautée, concave ou convexe pour envoyer des gerbes d’eau qui tire son nom du <<pop>> qu’il fait quand il est animé) ou encore le poisson à hélice (leurre en plastique rigide muni d’une ou deux hélices, à l’avant et/ou à l’arrière).

Les leurres à bavette sont dotés de nageoires qui leur permettent d’onduler ce qui a pour conséquence d’émettre des vibrations qui sont détectées par les poissons via leur ligne latérale. Elles sont capables également d’attirer les poissons en agitant dans leur intérieur des billes bruiteuses. Elles sont disponibles en différentes tailles, vous permettant ainsi de prospecter tous types de cours d’eau. On retrouve dans cette catégorie d’outils de pêche au leurre les Minnow à petite bavette encore appelé Jerkbait (leurres à secouer qui sert à simuler l’attitude d’un poisson blessé), les Minnow à longue bavette ou Longbill Minnow (dotées d’une longue bavette leur permettant de plonger assez profondément), les Leurres à bavette de traîne (s’utilisent surtout quand remorquées par un bateau) et les Crankbait (de type Shallow, Medium, Deep ou encore Lipless).

Pour la pratique, de la pêche au leurre sachez qu’il existe sur le marché une grande quantité de leurres qui se diffèrent, de par leur action, leur profondeur de nage, leur taille et même leur couleur. Ce qui fait qu’à chaque type de leurre correspond une situation de pêche bien précise, ce qui peut s’avérer assez déroutant pour un novice qui ne sait à priori quel modèle est le mieux adapté il est donc important de bien se renseigner afin de s’en procurer un leurre pour la pêche au leurre. Sachez qu’il existe également des leurres spécialisés pour la pêche au brochet.