Pêche en kayak

La pêche en kayak est un sport qui se pratique en mer ou en eau douce. Pratiquée pour le loisir en tourisme nautique, pratique individuelle ou associative, ou en compétition, cette pêche présente un réel plaisir pour tout amoureux de la pêche, ou simplement amateur voulant découvrir le monde marin et ses trésors sans confins.

Si le sujet de la pêche en Kayak vous intéresse, nous vous recommandons le site www.peche-en-kayak.com

Mais pourquoi donc la pêche en kayak?

En plus d’être écologique, donc moins polluant et imposant que le bateau, le kayak présente l’avantage de donner accès à des endroits de pêche souvent inaccessibles par bateau. Ceci est dû au fait que le kayak soit silencieux et permette de ne pas effrayer les poissons. L’aspect physique et psychologique de la pêche en kayak a aussi contribué à son succès. En effet, en pêchant en kayak les conditions physiques du pécheur sont renforcées. Par ailleurs, attraper un gros poisson après une escorte de courants et houles permet au pécheur d’avoir une plus grande confiance en lui. Ceci est particulièrement utile pour la pêche au brochet, par exemple.

peche kayak

Est-ce que la pêche en kayak est autorisée par la loi?

Absolument, cependant, la pêche en kayak doit répondre à quelques exigences. La Division 224 du règlement annexé à l’arrêté du 23 novembre 1987 modifié explique clairement ces exigences et stipule tout d’abord que pour pouvoir naviguer au-delà des 300 mètres, la longueur du kayak doit être supérieure à 4 mètres et sa largeur à 0,45. Ceci est valable pour toutes embarcations conformes aux règles techniques. Par ailleurs, la largeur de la coque principale du kayak doit être égale à la somme des largeurs de la coque principale et des flotteurs latéraux, qui elle doit être supérieure à 0.40 mètre. Un ratio correspondant à la largeur du kayak par rapport à sa longueur doit également être supérieur à 10.

Quelles sont les conditions de la navigation?

La pêche en kayak doit être un moment de plaisir, mais sans pour autant être risqué. C’est pour cela que la loi exige des seuils limites à ne pas dépasser. Ces seuils représentent la distance entre le kayak et le plus proche abri. Pour les embarcations quotidiennes et diurnes, ce seuil est de deux milles. Dépasser ce seuil jusqu’à cinq milles n’est autorisé que par groupe de deux embarcations et à vue.

Est-ce que le kayak doit porter sur sa surface des marques particulières?

Le kayak est dispensé du port de marques particulières. Cependant, celui-ci doit obligatoirement être immatriculé par les services des affaires maritimes. Semblable à une carte grise, la carte de circulation doit impérativement se trouver à bord du kayak lors de toute embarcation. Cette carte est livrée lors de l’immatriculation.

Quel matériel utiliser pour aller pêcher?

La pêche en kayak pour les embarcations quotidiennes nécessite un matériel spécifique imposé pas la loi. Ainsi pour pêcher en kayak, il faut tout d’abord se munir d’un gilet de sauvetage ou d’une brassière à utiliser en cas de besoin. Aussi faut-il que le bout d’amarrage présent dans le kayak soit muni d’un mousqueton et qu’il soit au moins égal à la longueur de son embarcation. Une pagaie ou un aviron de secours, une pompe d’assèchement, un taquet de remorquage et un moyen lumineux de repérage sont tout aussi indispensables et exigés par la loi. En conclusion, pour que la pêche en kayak soit appropriée, le kayak doit être homologué et immatriculé, l’équipement doit comprendre des dispositifs de ramage et de sécurité et enfin le seuil minimum de navigation doit être respecté. Il ne reste plus qu’à embarquer et apprécier.